Le métier de restaurateur de tableaux

Il utilise toutes techniques visant à la remise en état "à l’identique" des tableaux, en conformité avec la vérité historique; c’est-à-dire sans transformation de "l’idée d’origine".

métier restaurateur de tableaux

Quel est son rôle ?

Le restaurateur de tableaux travaille selon des méthodes diverses, anciennes ou modernes, qui permettront à toutes vos pièces de retrouver leur place dans votre salon. Cet artisan a pour objectif de remettre en état à l’identique votre tableau en 3 phases : le traitement du support, le nettoyage et la réintégration. Précision, rigueur et patience sont les qualités principales d’un restaurateur de tableaux.

Les spécialités du restaurateur de tableaux

Nettoyage

Nettoyage

Rapport d'expertise

Rapport d'expertise

Refixage

Refixage

Collage de déchirure

Collage de déchirure

Vernis

Vernis

Retouche

Retouche

Rentoilage

Rentoilage

Rapport de conditions

Rapport de conditions

madame tapissier temoignage

Avec Sizo, j’ai l’assurance de recevoir régulièrement des demandes de clients, sans avoir à gérer ma communication digitale. Mon atelier est visible et j’ai plus de temps à consacrer à la production de mes chantiers !

Tatiana
Madame Tapissier
atelier bergeronnette temoignage

Un mois après mon inscription, je livre déjà mon premier chantier Sizo ! Grâce à mon profil, je décroche de nouveaux projets, au delà du bouche-à-oreille.

Valérie
Atelier Bergeronnette

Un peu de vocabulaire…

Retrait des impuretés accumulées à la surface du tableaux ainsi que du vernis et des repeints.

Bandes en papier posées sur les tranches du tableau à la fin de la restauration.

C’est le fait de limiter les déformations de la toile par endroits.

C’est le fait de fixer la couche picturale à un papier rigide pourr pouvoir effectuer des opérations à l’arrière tout en maintenant l’oeuvre.

C’est quand le vernis ou la peinture blanchit.

Traitement par l’arrière d’une altération de la toile.

C’est l’ensemble des couches de peinture de la premiere couche de préparation jusqu’au vernis protecteur.

Rupture de la couche picturale qui prend la forme d’une fissure.

Retirer la toile de son châssis.

Consiste à doubler le support textile d’une oeuvre qui soit affaibli ou abîmé.

C’est un fragment de la couche picturale délimité par des craquelures qui finit par tomber.

Usure de la couche colorée.

Application d’une résine ou d’un adhésif à l’arrière de la toile support de l’oeuvre.

C’est le fait de combler un défaut du support textile d’une oeuvre grâce à une pièce de tissu.

Défaut sur la toile dû à une perte de matière picturale.

Morceau de textile collé à derrière une déchirure apparente plus ou moins importante de la toile.

Déformation au niveau des angles de la toile.

Mesure qui consiste à rendre leur adhésivité aux différentes strates de la couche picturale pour éviter les écailles.

Fait de doubler la surface textile de la toile pour renforcer l’oeuvre.

Petite retouche ancienne de peinture effectuée par un restaurateur pour dissimuler un défaut sur une toile.

C’est celui qui restaure les tableaux.

Correction colorée faite sur un défaut apparent de la couche picturale.

Impuretés accumulées à l’arrière du tableau.

C’est un retouche de plus grande surface (partie ou totalité de la toile) faite par un restaurateur ou par l’artiste.